les-mots-parleurs

les-mots-parleurs

Lectures Librairie Editions Tituli


Le samedi 6 octobre à La Librairie Editions Tituli

 


10/09/2018
0 Poster un commentaire

Le samedi 26 mai à La Librairie Editions Tituli

Pour réserver cliquez içi !

 

 


11/04/2018
0 Poster un commentaire

Samedi 10 mars à La Librairie Editions Tituli à 18h

 


01/03/2018
0 Poster un commentaire

A l'occasion de La Nuit de la Lecture Le samedi 20 janvier à La Librairie Editions Tituli

Chers amis,

Nous nous retrouvons dès le 20 janvier à La Librairie Editions Tituli à 18h, avec Carole Bergen, à l'occasion de la Nuit de la lecture !

Et le 30 janvier, à l'occasion de la sortie du 2ème livre de la collection Les Mots Parleurs chez Genèse Editions, à La Librairie Gallimard !

N'hésitez pas à réserver sur ce blog même ou motsparleurs@wanadoo.fr

Bien à vous

Valérie Delbore 

 

 


31/12/2017
6 Poster un commentaire

Ce samedi 16 décembre Franz Kafka...

 

La Métamorphose

FRANZ KAFKA

 

L'histoire est conçue par Franz Kafka un dimanche matin, le , alors que le jeune homme de vingt-neuf ans fait la grasse matinée au domicile de ses parents, la maison dite « Le bateau », à Prague. La veille, et jusque tard dans la nuit, il a travaillé à son roman Le Disparu, commencé en début d'année, et s'est couché avec le sentiment de l'avoir dégradé plutôt que fait progresser. De Felice Bauer, jeune femme qu'il a rencontrée le 13 août et à qui il écrit depuis le 20 septembre, il attend en outre une lettre qui ne vient pas, ce qui le décide à ne pas quitter sa couche tant qu'elle ne sera pas arrivée. Le courrier est finalement délivré vers midi et Kafka répond à sa correspondante le dimanche soir. À la fin de sa missive, il assure : « aujourd'hui je vais transcrire une petite histoire, qui m'est venue à l'esprit alors que j'étais au lit en pleine détresse et qui m'obsède au plus profond de moi-même ». Il s'agit de La Métamorphose et, comme son auteur, son protagoniste a, dans les premières pages de la nouvelle, une incroyable difficulté à s'extraire de son lit.

Entamée le même soir, la composition du texte prend plus de temps que prévu à Kafka, qui a rédigé d'une traite Le Verdict dans la nuit du 22 au . Installé dans sa chambre, qui comme celle de son héros compte trois portes, il n'achève sa nouvelle qu'au bout de plusieurs semaines.

Le texte a d'abord été publié en octobre 1915 à Leipzig dans le numéro d'octobre de la revue Die Weißen Blätter (de) dirigée par René Schickele. En , la première édition a été publiée sous forme de livre dans la collection Der jüngste Tag (« Le Jugement dernier »), chez Kurt Wolff Verlag, Leipzig (la couverture originale indique « 1916 »).

 


13/12/2017
0 Poster un commentaire